Conférences « Histoires et témoignages des luttes à Bure de 1994 à aujourd’hui », à Commercy (Meuse), Metz (Moselle), Reims (Marne), Neuchâteau (Vosges)

Le mardi
19
février
au mardi
26
février


Quatre conférences dans le cadre du cycle "Voyage vers un avenir non atomique" qui s’annoncent passionnantes et qui permettront de mieux réaliser la multiplicité et la complémentarité des axes de défense qui nourrissent une véritable endurance pour tenir une lutte déjà âgée de 25 ans...


La lutte à Bure, c’est une lutte qui dure depuis plus de 25 ans et qui a connu de nombreux rebondissements.

C’est une lutte qui a de nombreuses facettes et il nous semblait indispensable de revenir sur ses grands moments pour mieux comprendre comment nous combattons le projet industriel le plus colossal jamais envisagé.

Ce sont des personnes de tous âges, tous horizons, des « historiques », des filles et des fils du cru, mais aussi de nombreuses nouvelles venues. Des habitant-es ou des militant-es, parfois les deux.

Des arrivées et des départs, des difficultés mais aussi de belles victoires. Ce sont des regards qui s’échangent, des stratégies qui se discutent, des envies et des émotions qui s’enchevêtrent.

Chacun-e a sa propre histoire avec ce combat de longue haleine mais c’est aussi une histoire commune fouillée, palpitante et profondément collective.

C’est pourquoi c’est à travers nos témoignages que nous allons vous la raconter.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : http://www.stopcigeo-bure.eu/cycleg...

COMMERCY, MARDI 19 FÉVRIER (20h, Foyer Dom Calmet)

METZ, VENDREDI 22 FÉVRIER (20h, Cloître des Récollets)

REIMS, SAMEDI 23 FÉVRIER (19h, Espace Flambeau, Quartier Jean Jaurès)

NEUFCHÂTEAU, MARDI 26 FÉVRIER (20h, salle des fêtes)


22 avril 2019
Pourquoi soutenez-vous Gaspard Glanz ?
Une minute - Une question
20 avril 2019
Deux mille activistes du climat ont bloqué « la République des pollueurs »
Reportage
20 avril 2019
Des élus de tous les partis demandent au gouvernement de stopper le projet Lyon-Turin
Tribune


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre