Fanny, militante du climat, a été libérée après 9 h de garde à vue. Son crime : avoir décroché un portrait de Macron

26 février 2019

- Actualisation - Mardi 26 février, 18h35 - Après neuf heures de garde à vue, la militante est sortie du commissariat. Son domicile a été perquisitionné en début d’après-midi. Elle est convoquée au tribunal le 2 septembre 2019.


Fanny, une militante lyonnaise d’Action non-violente - COP21 (ANV-COP21) a été placée en garde à vue ce mardi 26 février à 8h30 au commissariat du 2e arrondissement de Lyon.

Jeudi 21 février, quatre portraits officiels du président Macron avaient été décrochés dans des mairies à Lyon, mais aussi Paris, Bayonne et Ustaritz, pour dénoncer l’inaction du gouvernement face au dérèglement climatique. Un militant d’Action non violente-COP21 (ANV-COP21) a été placé en garde à vue à Lyon vendredi 22 février, et son domicile a été perquisitionné.

« On est une dizaine de militants devant devant le commissariat du 2e, a indiqué à Reporterre Sylvine Bouffaron, d’ANV-COP21 Lyon. La militante a été convoquée pour une audition libre à 8 h 30, et elle a été placée en garde à vue. » L’organisation appelle à un rassemblement ce mardi 26 février devant le commissariat.

Sur Twitter, Maxime Combes, porte-parole d’Attac, a regretté cette garde à vue : « Les forces de l’ordre devraient consacrer leur énergie à poursuivre les pollueurs et les évadés fiscaux plutôt que les militant.e.s pour le climat », a-t-il écrit.

ANV-COP21 a dénoncé la répression, affirmant que « c’est le président Macron et son inaction face au péril climatique qui menacent aujourd’hui la démocratie » : « En ne mettant pas tout en œuvre pour empêcher l’emballement du climat, il participe à construire un monde livré au chaos, aux massives pénuries alimentaires et en eau potable, aux guerres pour l’accès aux ressources, à la violence de masse pour repousser les centaines et centaines de millions de migrants climatiques fuyant des territoires devenus inhabitables ». L’organisation appelle à la multiplication d’action de « réquisitions des portraits », qui ne seront rendus « que lorsque le président Macron mettra enfin en place une politique cohérente avec une trajectoire française compatible avec les +2 °C voire +1,5 °C. »

- Source : Reporterre.

- Photo : ANV-COP21




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Quatre portraits du président Macron emportés par des activistes climatiques



25 avril 2019
La banquise Arctique bat ses records de fonte
Lire sur reporterre.net
25 avril 2019
Le tribunal jugera lundi 29 avril la levée du contrôle judiciaire de Gaspard Glanz
Lire sur reporterre.net
24 avril 2019
Une vingtaine de sociétés de rédacteurs et journalistes apportent leur soutien à Gaspard Glanz
Lire sur reporterre.net
19 avril 2019
Notre-Dame, site désormais pollué par le plomb ?
Lire sur reporterre.net
19 avril 2019
Un recours au Conseil d’État demande l’interdiction des grenades GLI-F4
Lire sur reporterre.net
18 avril 2019
Le dioxyde de titane, alias E171, sera interdit en janvier 2020
Lire sur reporterre.net
17 avril 2019
La société Arkolia confirme son projet de méga centrale solaire sur le Larzac
Lire sur reporterre.net
17 avril 2019
Un nouvel observatoire pour évaluer l’action des députés européens
Lire sur reporterre.net
17 avril 2019
Blocages à Londres : Extinction Rebellion réclame un « état d’urgence climatique »
Lire sur reporterre.net
16 avril 2019
Plus de 200 perturbateurs endocriniens retrouvés dans nos eaux de surface
Lire sur reporterre.net
15 avril 2019
L’exportation du lait européen en Afrique est nuisible, alerte un collectif d’ONG
Lire sur reporterre.net
15 avril 2019
Le glyphosate interdit au Vietnam
Lire sur reporterre.net
15 avril 2019
La manifestation pour la liberté de manifester brutalement empêchée à Toulouse
Lire sur reporterre.net
13 avril 2019
Appel à manifester pour les libertés samedi 13 avril
Lire sur reporterre.net
10 avril 2019
La fonte des glaciers fait monter le niveau de la mer à un rythme de plus en plus rapide
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Climat Luttes
25 avril 2019
Le goût de la lecture, des mots et des idées, la plus belle arme qui sera jamais
Chronique
24 avril 2019
L’Atomik Tour lance un débat alternatif sur les déchets radioactifs
Tribune
24 avril 2019
La liberté de la presse est-elle en danger sous Emmanuel Macron ?
Une minute - Une question


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Climat Luttes