Le gouvernement réduit les aides à l’agriculture bio

28 juillet 2017

- 28 juillet - Le gouvernement refuse de soutenir l’agriculture biologique, selon la FNAB (Fédération nationale de l’agriculture biologique). Dans un communiqué publié jeudi 28 juillet, elle explique : « La FNAB demandait un fléchage de 3 % a minima du 1er pilier vers le 2nd pilier de la PAC [politique agricole commune] pour les seules aides bio afin que l’Etat puisse honorer ses engagements et financer les nouvelles demandes d’aides (conversion et maintien) sur la 2e partie de la programmation (2017 à 2020). Le ministre Stéphane Travert a décidé de transférer 4,2 % seulement du 1er pilier vers le 2nd pilier pour financer à la fois les MAEC (mesures agro-environnementales et climatiques), les ICHN (indemnités compensatoires des handicaps naturels) et les aides à la bio, un montant que tous les acteurs du monde agricole savent très nettement insuffisant. (...) Cette décision vient contredire les promesses de campagne du Président de la République. » La fédération conclut : « Tout porte à croire que les états généraux de l’alimentation ne seront qu’une mascarade. »

- 27 juillet - « Alors que l’agriculture biologique connaît un développement sans précédent – 21 fermes bio se créent chaque jour –, l’enveloppe versée par Bruxelles au titre de la politique agricole commune (PAC) pour soutenir ce mouvement est déjà épuisée, et nous ne sommes qu’à mi-parcours de la programmation 2015-2020 », explique à La Croix Stéphanie Pageot, présidente de la Fédération nationale de l’agriculture biologique (FNAB).

« La solution serait de prendre à l’agriculture conventionnelle pour donner à l’agriculture biologique. La France reçoit chaque année 7,5 milliards d’euros au titre du 1er pilier de la PAC – aides directes pour soutenir le revenu des exploitants – et 1,5 milliard au titre du 2e pilier qui finance les zones à handicaps naturels, les mesures environnementales et climatiques et les aides au bio. Or, la réglementation européenne permet aux États membres de transférer jusqu’à 15 % du budget alloué du pilier 1 vers le pilier 2. Le gouvernement peut donc très bien décider, demain, d’augmenter la part de transfert, actuellement de 3 %.

Il appartient désormais au ministre de l’agriculture et de l’alimentation, Stéphane Travert, de prendre ses responsabilités. Sachant qu’il a jusqu’au 31 juillet, date limite pour notifier à Bruxelles sa décision. »




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : L’invraisemblable retard des aides aux agriculteurs bio


22 février 2018
Lyon-Turin : le gouvernement italien reconnait que les chiffres du projet sont erronés
Lire sur reporterre.net
22 février 2018
La justice annule la fermeture des voies sur berge à Paris
Lire sur reporterre.net
21 février 2018
A Toulouse, les quartiers pauvres sont les plus pollués
Lire sur reporterre.net
21 février 2018
Contre la loi Asile immigration, des citoyens proposent des états généraux des migrations
Lire sur reporterre.net
20 février 2018
Deux insecticides à base de sulfoxaflor suspendus
Lire sur reporterre.net
19 février 2018
Plan « Loup » : 500 loups autorisés, 40 à abattre
Lire sur reporterre.net
19 février 2018
Les journaux les plus subventionnés sont ceux appartenant à des milliardaires
Lire sur reporterre.net
17 février 2018
Algues vertes : l’État français condamné à payer 556.000 euros
Lire sur reporterre.net
16 février 2018
Les aliments ultra-transformés suspectés de favoriser le cancer
Lire sur reporterre.net
16 février 2018
En Allemagne, la Deutsche Bahn investit 9,3 milliards d’euros dans les lignes de chemin de fer
Lire sur reporterre.net
15 février 2018
Devant la mobilisation, le projet minier en pays basque nord est abandonné
Lire sur reporterre.net
15 février 2018
Le rapport Spinetta conseille de fermer les petites lignes de chemin de fer
Lire sur reporterre.net
14 février 2018
Le gouvernement refuse la transparence sur le projet de stockage à Belleville-sur-Loire
Lire sur reporterre.net
14 février 2018
Trois anti-Cigéo ont comparu devant la justice
Lire sur reporterre.net
14 février 2018
Niveaux des océans : la hausse s’accélère
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Agriculture
17 janvier 2018
Ne rasons pas les forêts naturelles pour produire de l’énergie
Tribune
21 février 2018
Appel pour aller vers l’a-croissance
Tribune
22 février 2018
La fibre de cannabis, voie d’avenir du Rif marocain
Tribune


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Agriculture