Présentation-débat autour du livre « Bure, la bataille du nucléaire », à Paris

Le mercredi
18
avril


Dans le cadre du festival Colères du Présent, présentation-débat en présence de l’un des auteurs du livre Bure, la bataille du nucléaire, Gaspard d’Allens. Le mercredi 18 avril, dès 20h dans la librairie Quilombo (23 rue Voltaire Paris XIe, m° Rue des Boulets ou Nation)

Un sarcophage gigantesque censé tenir des dizaines de milliers d’années ! C’est au nom de ce projet fou, qui serait le plus grand chantier d’Europe, que Bure, entre Meuse et Haute-Marne, se transforme en zone grillagée et quadrillée de gendarmes. Pour l’industrie nucléaire, ce territoire relégué serait l’exutoire ultime des déchets radioactifs qui s’accumulent et dont elle ne sait que faire. Sur place, les habitants sont de plus en plus nombreux à s’insurger contre la transformation de leur région en poubelle atomique.
Depuis deux ans, des dizaines de personnes s’installent sur place, occupent une forêt, bloquent les travaux. La nouvelle bataille du nucléaire est lancée, pour empêcher de croire que cette industrie peut continuer sans risque, réinventer des manières de vivre et lutter, imaginer d’autres possibles pour ce pays. Dans cette enquête où l’engagement vécu se mêle au regard journalistique, Gaspard d’Allens et Andrea Fuori n’écrivent pas un livre de plus sur le nucléaire, mais l’histoire en train de se vivre d’une rébellion déterminée contre la violence du monde industriel.

Ils révèlent aussi les méthodes manipulatrices des nucléaristes, et la façon dont l’Etat achète les consciences pour imposer le silence. Le combat vaut d’être mené : ce récit impétueux et pourtant réfléchi convainc qu’il est possible de faire reculer les puissants.Plutôt que la contamination radioactive, parier sur la contagion joyeuse d’une force de résistance. Gaspard d’Allens est journaliste. Il a déjà publié Les Néo-paysans (Seuil-Reporterre), avec Lucile Leclair, un livre qui a révélé l’importance d’une passionnante mutation agricole, et qui connaît un grand succès.

Andrea Fuori s’est installé à Bure il y a plus d’un an, complètement bouleversé par ce qui s’y jouait. Il écrit occasionnellement pour Reporterre et des médias autonomes.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : http://www.librairie-quilombo.org/b...

PUBLIER À L’AGENDA DE REPORTERRE

Vous aussi, vous souhaitez publier un événement à l’agenda de Reporterre ?

Rien de plus simple : envoyez un courriel à planete [arobase] reporterre.net sans oublier les éléments suivants :

  • dans l’objet du message, précisez [AGENDA] ainsi que la date et le nom de l’événement ;
  • fournissez-nous un texte dans un format texte (.doc ; .odt ; .txt...) de présentation de l’événement d’environ 1000 caractères sans oublier le nom, la date, l’heure, le lieu de l’événement et un lien vers un site internet et/ou une page Facebook ;
  • fournissez-nous une affiche (format .jpg) d’au moins 700 pixels de large si l’image est horizontale, ou 500 pixels de haut si elle est verticale (notre préférence).
18 septembre 2018
Le Tour Alternatiba est venu défendre l’écologie à Marseille
Reportage
19 septembre 2018
Comment faire prospérer une Amap anarchiste
Alternative
11 septembre 2018
La députée écologiste Karima Delli gazée par les gendarmes sur le GCO
Reportage


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre