Selon des médecins, Adama Traoré pourrait être mort à cause des conditions de son interpellation

14 mars 2019

Alors que la justice a fait savoir qu’elle s’apprêtait à clore l’instruction sur « l’affaire Adama Traoré », mort en juillet 2016 sur le sol de la gendarmerie de Persan (Val-d’Oise), la famille du défunt a fait réaliser une contre-expertise médicale, à ses frais, qui vient bousculer les précédentes études établies sur les causes du décès.

Ce rapport, rédigé par quatre professeurs de médecine interne issus de grands hôpitaux parisiens et que Le Monde a pu consulter, écarte la théorie d’un décès dû à la condition médicale d’Adama Traoré. Ils appellent la justice à réexaminer les conditions d’arrestation du jeune homme, dont la mort a provoqué un mouvement contre les violences policières.

Le précédent rapport, rendu le 14 septembre 2018 par quatre experts désignés par le juge d’instruction, excluait l’action des forces de l’ordre, expliquant que le jeune homme qui avait couru pour échapper à un contrôle d’identité était mort à la suite d’un « syndrome asphyxique » causé par une conjonction des maladies qu’il présentait.

Cette conclusion, à propos d’un jeune homme sportif, ne tient pas, selon les quatre médecins sollicités la famille Traoré. Ils affirment que la condition médicale préalable d’Adama Traoré ne peut pas être la cause de la mort.

Selon eux, il existe des explications plus logiques, à commencer par celle d’une « asphyxie mécanique », due aux méthodes d’interpellation. Ils soulèvent que les différentes auditions permettent de constater que le jeune homme a notamment reçu le poids des trois gendarmes sur son corps.

Cette contre-expertise pourrait relancer l’enquête judiciaire. La famille d’Adama Traoré demande notamment que les gendarmes soient à nouveau entendus, et qu’une reconstitution sur les lieux de l’arrestation soit réalisée.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Assa Traoré : « Face aux violences policières, la France doit se lever et dire non »


23 mars 2019
L’Angleterre va ouvrir une nouvelle mine de charbon
Lire sur reporterre.net
22 mars 2019
Total : 20.000 tonnes d’huile de palme arrivent à la raffinerie de La Mède
Lire sur reporterre.net
22 mars 2019
Un leader indien assassiné au Costa-Rica
Lire sur reporterre.net
22 mars 2019
Aux États-Unis, un juge arrête des centaines de projets de forage pétroliers et gaziers
Lire sur reporterre.net
21 mars 2019
À Paris, les trois activistes du climat et le youtubeur Vincent Verzat libérés après huit heures de garde à vue
Lire sur reporterre.net
21 mars 2019
La cour d’appel de Nancy annule la condamnation de deux militants anti-Cigéo
Lire sur reporterre.net
21 mars 2019
La Haute Cour de justice australienne reconnaît la spoliation des terres de deux groupes autochtones
Lire sur reporterre.net
20 mars 2019
Alteo : le tribunal de grande instance de Marseille ouvre une information judiciaire
Lire sur reporterre.net
20 mars 2019
Deux châteaux viticoles en procès pour un épandage de pesticides près d’une école
Lire sur reporterre.net
19 mars 2019
Deux portraits de Macron décrochés dans des mairies basques
Lire sur reporterre.net
19 mars 2019
Un cyclone cause un millier de morts au Mozambique et au Zimbabwe
Lire sur reporterre.net
18 mars 2019
En Belgique, activistes du climat et Gilets jaunes unis dans des actions contre les multinationales
Lire sur reporterre.net
18 mars 2019
Six activistes du climat 23 h en garde à vue après une action non violente à Bordeaux
Lire sur reporterre.net
17 mars 2019
Un cyclone extrêmement violent a frappé le centre des États-Unis
Lire sur reporterre.net
15 mars 2019
Une nouvelle action dénonce la dissémination des boues rouges dans l’environnement
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Libertés
23 mars 2019
Gilets jaunes - « La question de la violence révèle une crise démocratique historique en France »
Entretien
22 mars 2019
Face aux « réquisitions » de portraits de Macron, les autorités contre-attaquent
Info
23 mars 2019
Pourquoi la répression des manifestations en ce moment est-elle un scandale sanitaire ?
Une minute - Une question


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Libertés