L’irrésistible arrivée des robots tueurs

9 janvier 2019 / Éric Martel

Éric Martel, dans « Robots tueurs », raconte comment la robotisation des champs de bataille sera irréversible.

  • Présentation du livre par son éditeur :

Les anglo-saxons les appellent unmanned vehicles, que l’on pourrait traduire par « véhicules déshumanisés ». Il s’agit d’engins robotisés pilotés à distance qui se sont répandus depuis les années 2000. Dotés de nombreux automatismes, ils préparent l’arrivée d’engins robotisés autonomes que les médias appellent « robots tueurs ». Une fois établie, la robotisation du champ de bataille devient irréversible et comparable à la révolution dans les affaires militaires que représenta l’arrivée des armes à feu. De par leur vitesse de décision, leur capacité d’accéder à de larges bases de données, leur absence d’émotions et leur statut hybride de machines consommables, ces engins devraient progressivement éliminer l’élément humain du champ de bataille.


  • Robots tueurs. La guerre déshumanisée, les robots et drones autonomes visent zéro mort, d’Éric Martel, éditions Favre, octobre 2018, 176 p., 21 €.



Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.
21 janvier 2019
Les Gilets jaunes sont le premier mouvement social écologiste de masse
Tribune
22 janvier 2019
Dans l’Hérault, des truffes ou des paysans ? Bataille pour 400 hectares de terres
Enquête
22 janvier 2019
A quoi sert une chambre d’agriculture ?
Une minute - Une question


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre